didus, ce héros

Publié le par céline

 
Citation merveilleuse du surprenant didus, qui sans complexe aucun transforme une faute d’orthographe en petit bijou de métaphore. On appelle cela du génie involontaire ^^
 
Nos corps nuent comme des anges.
 
Je vois deux anges aux ailes noires se déchoir du firmament qui leur était promis.
Tombant enlacés de leur nuage, ils deviennent de simples mortels, victimes de l’envie irrésistible de chasser la chaleur qui les consume, en se l’échangeant mutuellement, du bout de leurs doigts tremblants vers leur peau argentée.
 
Mais comment atténuer une grandeur qui se magnifie avec les secondes ? Leurs caresses fiévreuses l’intensifient, vois-tu ?
Regarde : leur chute se fait plus rapide, tandis que leurs gestes se précisent.
Ils tombent sans se soucier de l’éternité perdue, de leurs ailes qui s’évaporent dans une pluie de plumes sombres.
 
Pauvres hères malades de passion, qui pour une jouissance aussi éphémère que vaine, acquièrent un genre, et tombent sur terre.
 
Et au fond du cratère formé, ils ne cessent de désirer leurs corps dorés.
 
Et c’est la panacée d’images, d’odeurs, d’hormones et de sensations, de tension, de tension, de tension…
 
Regarde ! Nul n’a besoin de mode d’emploi, et même pas deux êtres au genre à peine déterminé –souviens-toi : hier encore, ils étaient purs- et vois comme maintenant ils se débrouillent.
 
Tout d’un coup, tout se termine.
 
Epuisés, ils s’affaissent, l’un contre l’autre, et s’endorment.
 
Au réveil, ils se rappelleront l’envie insensée qui leur a fait quitter l’Eden, cette envie lancinante qui va encore s’insinuer, et encore dans leurs esprits, à jamais maintenant obsédés par un plaisir si vite atteint, mais jamais oublié.
 
Ils ne cesseront de vouloir à tout prix le retrouver encore et encore, malgré les déceptions, les défaillances, et au-delà de toute raison.
 
 
Un cercle vicieux.
 
 
On fait des trucs bizarres, parfois...
 
Je me sens étrange. Je reviens chez moi, et je vois tout ce qui change, et à quel point tout évolue:
Mon lit s'est cassé sous mon poids, tout à l'heure. J'aurais pu me vexer, mais en fait, c'est simplement qu'il est tout pourri, et que le bois a moisi.
 
On s'attache trop à des choses sans importance et matérielles.
 
 
Je me suis attachée à mon lecteur mp3, tout pourri maintenant, qui va bientôt rendre l'âme, et j'en pleure d'avance. J'adorais l'utiliser pour écouter King of the Bongo, de la mano negra:
 
I'm so happy there's nobody in my place instead of me
I'm a king without a crown hanging loose in a big town
But I'm the king of bongo baby I'm the king of bongo bong
King of the bongo, king of the bongo bong
Hear me when I come, baby, king of the bongo, king of the bongo bong...
 
 
J'ai recopié les paroles sur http://lpdw.free.fr/groupes/manonegra/clandestino.htm#bon parce que c'est de l'anglais, je veux bien, mais de l'anglais espagnol, alors je pigeais qued.

Publié dans vivons heureux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ineptus 27/07/2006 05:50

Hmm j'aime beaucoup cette idée d'anges déchus qui découvrent le plaisir mais ... Un ange n'a pas de sexe par définition donc ... Oui je sais la sexualité ne se résume pas à une pénétration mais néanmoins le désir entre deux êtres asexués me semblent être une punition horrible . Peut être magnifient ils (elles.. comment savoir ? Ils/elles n'ont pas de genre défini aller pr les nombreux hentais mettant en scene des Nymphes ailées à forte poitrine on imaginera que ce sont des femmes ^^) des zones de leurs corps afin de compenser le manque d'organes génitaux ? Ou peut être leurs sensations leur semblent idéales car tant qu'on a pas mmangé de sorbet estampillé Kindou on pense que les sorbets trop' glace sont bons :)

céline 27/07/2006 06:42

Mon petit didus,
un ange n'a pas de sexe par définition.
Il n'a pas non plus d'ailes noires...ainsi, dès la prmière ligne, je ne parle plus d'anges, mais de créatures déchues qui perdent leur paradis, et se transforment peu à peu, pour s'enfermer dans l'enfer du désir permanent. Des mortels, quoi.
Continue à m'inspirer ^^  (et non! la sexualité, ça ne se résume pas à la pénétration).
Prochain article: le sexe chez les anges.